Votre employeur

Suivant la situation dans laquelle vous vous trouvez, votre conjoint ou vous-même êtes confrontés à la problématique de l'emploi. 

Si vous êtes salarié d'une entreprise privée et souhaitez suivre votre conjoint dans un autre lieu géographique : 

* vous pouvez demander votre mutation géographique

* vous pouvez démissionner pour suivi de conjoint

* vous pouvez demander à travailler en télétravail si votre poste le permet

* suivant votre convention collective, vous pouvez également demander un congé sabbatique, un congé sans solde, un congé 'disponibilité pour suivi de conjoint' , voire un congé parental si vous y avez droit (avec l'avantage de continuer à cotiser pour la vieillesse). Les possibilités étant tellement nombreuses et différentes suivant les entreprises qu'il vaut mieux contacter votre Direction des Ressources Humaines. 

La mutation géographique

Certaines sociétés signalent la liste des postes vacants via leur réseau intranet.

Vous pouvez aussi faire savoir à votre hiérarchie votre désir de mutation, par exemple lors de l’entretien d’évaluation annuelle.

                  Attention : souvent, le changement de poste débute par une période probatoire, sorte de période d’essai. En cas d’échec ou si le nouveau poste ne vous convient pas, le retour dans l’entreprise quittée n’est pas toujours possible, sauf s’il a été négocié au préalable.

                 Lettre-type de demande de mutation géographique 

La démission pour suivi de conjoint

Qu'est-ce que la démission pour rapprochement de conjoint ?

La démission pour rapprochement de conjoint s'adresse à toutes les personnes devant changer de résidence pour suivre leur conjoint. Quand ce changement de résidence rend impossible, pour une raison de distance, la continuité du contrat de travail, le salarié peut démissionner de façon légitime. On entend par "conjoint" l'époux en union maritale, le partenaire de pacte civil de solidarité (PACS) ou le concubin. Quel que soit le motif de la démission, il est nécessaire d'envoyer une lettre de démission de CDI ou une lettre de démission de CDD.

                     

                   Lettre-type de démission de CDD 

                   Lettre-type de démission de CDI


 

La démission pour rapprochement de conjoint rentre dans le champ des démissions légitimes si le conjoint suivi fait l'objet d'une mutation au sein de son entreprise. Ou encore s'il change d'employeur ou retrouve un emploi après une période d'inactivité professionnelle. Enfin, la démission pour rapprochement de conjoint peut également s'appliquer si le conjoint crée ou reprend une entreprise ou encore entame une activité de travailleur indépendant.
Mais la démission pour rapprochement de conjoint peut aussi découler d'une union maritale ou d'un PACS récents, sans que le conjoint lui-même ne change de résidence. Dans ce cas, la démission doit intervenir dans les deux mois précédant ou suivant le mariage ou la conclusion du PACS. En revanche, si le conjoint est sans emploi, en formation ou en départ à la retraite, la démission pour rapprochement de conjoint ne peut être légitime.

Lors d'une démission pour suivi de conjoint, vous pourrez peut-être bénéficier d'aides financières de la part de Pôle Emploi. 

Le congé pour déménagement

L'employeur n'est pas tenu d'accorder de congé pour déménagement à un salarié qui déménage ; rien n'est prévu par le Code du travail en la matière. 

En revanche, la convention collective de l'entreprise peut prévoir ce droit pour le salarié (les durées prévues oscillent en général entre 1 et 3 jours). Nous vous recommandons de consulter la convention collective de votre entreprise et de vous renseigner auprès de votre service RH pour savoir si vous avez droit ou non à un congé pour déménagement. Dans certaines entreprises, seuls les salariés en CDI et/ou ceux qui ont une ancienneté supérieure à 6 mois peuvent bénéficier de tels avantages. 

Le salarié qui bénéficie d'un congé déménagement est payé comme un jour de congé . Ce jour est assimilé à un jour de travail effectif pour le calcul des congés annuels.

L'employeur demandera très certainement au salarié de fournir un justificatif prouvant qu'il a effectivement déménagé. Le salarié pourra par exemple lui remettre une copie du devis ou de la facture établie par l'entreprise de déménagement. S'il déménage seul avec un utilitaire, il pourra lui remettre une copie du contrat de location du véhicule. Une copie de son nouveau contrat de bail s'il est locataire pourra également convenir. 

Les enfants
Le logement
La logistique
Les formalités
Les aides financières
Et tout le reste
Show More