Formalités pour partir de son logement et trouver un nouveau logement

 
 

​Formalités en tant que locataire 

Quand vous êtes certain de quitter votre logement, vous devez informer votre propriétaire ou agence de location en respectant un délai de préavis pouvant aller de 1 à 3 mois avant le déménagement.

En effet, en soi en tant que locataire vous pouvez quitter votre logement à n'importe quel moment du bail. Vous devez toutefois respecter un préavis de départ de 3 mois, sauf dans les cas de préavis réduit à 1 mois. 

Les situations dans lesquelles votre préavis peut être réduit de 1 mois

* votre logement est situé en zone tendue. Une "zone tendue" est une zone d'urbanisation continue de plus de 50 000 habitants où il existe un déséquilibre marqué entre l'offre et la demande de logements. Pour consulter la liste des communes en zone tendue, vous pouvez aller sur le site du Service Public

* perte d'emploi

La démission, le départ à la retraite, l'arrivée en fin de droits au chômage, la cessation d'une activité libérale ne sont pas considérés comme une perte d'emploi pour bénéficier du préavis de 1 mois. 

* raison de santé du locataire

* obtention de son premier emploi

* obtention d'un nouvel emploi suite à une perte d'emploi

* mutation professionnelle

* bénéficiaires du RSA (Revenu de Solidarité Active) ou de l'AAH (Allocation Adulte Handicapé)

                        

En cas de préavis de 3 mois, le locataire qui quitte l'appartement ou la maison louée n'a pas besoin de donner les raisons précises de son départ à son bailleur mais il doit nécessairement avertir ce dernier par courrier. Les courriers doivent être adressés en lettre recommandée avec accusé de réception au propriétaire ou agence de location, ou bien remise en main propre contre un récépissé. Veillez bien à ce que tous les signataires du bail aient signé ce courrier. 

Gagnez du temps en téléchargeant nos lettres-type de résiliation de bail d'un logement vide, 1 lettre-type pour chaque situation.

 

 

 

                                                                                   

 

Formalités en tant que propriétaire  

En tant que propriétaire, vous allez vous poser la question de savoir si vous vendez votre bien ou si vous le mettez en location. Voici quelques astuces qui pourront vous guider dans votre réflexion.

Vous devez commencer par vous demander quels sont vos projets pour les prochaines années. Vous souhaitez peut-être conserver votre logement comme un investissement immobilier pour faire fructifier votre épargne, vous constituer un patrimoine pour préparer votre retraite, disposer d'un bien immobilier à disposition de vos enfants quand ils partiront faire des études, ou encore un tout autre projet. 

Passé ce temps de réflexion les enjeux sont si importants et dépendants de la situation personnelle de chacun que nous ne saurions vous conseiller de vous rapprocher d'un expert professionnel de l'immobilier. En effet, plusieurs paramètres sont à prendre en considération : votre projet, votre situation fiscale, les taux d'emprunt, les taux de rendement locatifs de la ville où se situe le bien,...Seul un véritable expert de la profession pourra vous prodiguer des conseils adaptés à votre situation. 

A quelques mois du déménagement, peur d'avoir oublié quelque chose ? 

Les enfants
Votre emploi
La logistique
Les formalités
Les aides financières
Et tout le reste
Show More