Les formalités administratives et sanitaires pour partir vire à l'étranger

Partir à l'étranger va être synonyme de formalités administratives et sanitaires, plus ou moins contraignantes suivant que vous quittez l'Union Européenne ou pas, et suivant votre pays de destination car tous n'ont pas le même protocole d'entrée. Frenchmoovn'a pas vocation à référencer les protocoles de tous les pays du monde. En revanche, nous vous indiquons l'ensemble des démarches à suivre et nous vous invitons à effectuer quelques recherches spécifiques sur les rubriques répertoriées. Les fiches pratiques du Ministère des Affaires étrangères pays par pays sont fort utiles.  

Passeport

Si vous partez hors espace Schengen, vous devrez disposer d'un passeport en cours de validité. Certains pays exigent une durée de validité minimum du passeport de plusieurs mois après la date prévue de retour en France. Si vous restez à l'intérieur de l'espace Schengen, votre carte nationale d'identité suffira. Le passeport est délivré dans les mairies équipées en stations d'enregistrement. Le délai de fabrication d'un passeport pour l'étranger est de 2 à 4 semaines en moyenne. 

Visa

Pour partir dans un pays de l'espace Schengen ou en Suisse, vous n'avez pas à demander de visa. Pour la plupart des autres pays étrangers, vous avez besoin d'un visa sachant chaque pays a ses propres règles en matière de formalités administratives pour vivre en tant qu'expatrié. Les personnes souhaitant s’installer (séjour de plus de six mois) ou travailler à l'étranger doivent obtenir le permis de résident correspondant (Work-Permit, Dependant Pass, etc.). 

Pour savoir si votre pays de destination exige un visa, vous pouvez vous renseigner sur le site du Ministère des Affaires étrangères en consultant la fiche du pays souhaité, ou vous rapprocher du consulat ou de l'ambassade du pays concerné en France.

Vaccins

Le centre médical de l'institut Pasteur accompagne les voyageurs et les expatriés dans la préparation médicale de leur périple. Leur site Internet indique en effet les zones à risque, les vaccinations recommandées et obligatoires ainsi que les fiches des maladies. A noter que certaines vaccinations exigent d'être effectuées dans des centres de vaccinations internationales. 

Si vous avez des enfants, il peut être intéressant de consulter le pédiatre ou médecin généraliste pour savoir les vaccins que vos enfants ont eu. Même si les carnets de santé de vos enfants sont à jour, il n'est pas aisé de savoir contre quels virus les enfants sont immunisés à la simple lecture du nom du vaccin. Et si vous n'avez pas d'enfants ou si vous ne partez avec, cela ne vous empêche pas de prendre soin de vous et de faire les vaccins recommandés. 

Le permis de conduire

Pour savoir si votre permis de conduire français suffit ou si vous devez demander votre permis de conduire international, le site internet de la Sécurité Routière est une intéressante mine d'informations. 

Si vous devez obtenir votre permis de conduire international, sachez que vous pouvez le demander en ligne sur France Connect. Vous aurez besoin d'un justificatif d'identité, d'un justificatif de domicile, et de votre permis de conduire français. Une fois votre demande établie en ligne, l'administration vous demandera de lui envoyer d'autres documents par voie postale. La demande doit obligatoirement être effectuée en ligne et les dossiers transmis par courrier sans passer initialement par Internet sont renvoyés. 

Il faut compter 1 mois pour l'obtenir une fois le dossier complet. Et pour finir, une bonne nouvelle, la demande de permis est gratuit. 

La traduction des documents officiels

Pour qu’une traduction soit considérée comme officielle, donc admise par les administrations locales, il existe deux méthodes principales : 

 

  • La traduction visée par un expert-traducteur assermenté, communément dénommée « traduction assermentée ». De nombreux pays élaborent leurs propres listes de traducteurs dit « assermentés ». Elle est réalisée en général dans le pays de destination selon la législation en vigueur. Ainsi il n’est pas nécessaire par la suite de passer par de fastidieuses démarches administratives longues et coûteuses.
  • La traduction certifiée réalisée par un traducteur qui atteste de la fidélité de la version traduite. Il sollicite directement le notaire pour certifier sa signature au bas de la certification.