Votre emploi

Dans les projets de départ à l'étranger, la question de l'emploi est centrale. Suivant le contexte, d'un côté vous devez quitter votre emploi actuel pour cause de mutation à l'étranger ou pour suivre votre conjoint, et de l'autre côté, vous avez sans doute envie ou besoin de rechercher un travail dans votre pays de destination. Si votre départ à l'étranger n'est pas définitif et que vous pensez revenir en France, vous devez également penser au retour. 

Quitter son emploi actuel pour suivre son conjoint

Qu'entend-on par 'conjoint' pour Pôle Emploi ? 

Si vous êtes mariés, vous pourrez le prouver via votre livret de famille ou un extrait de mariage.

Si vous êtes conjoint/concubin, vous pourrez utiliser le certificat de PACS si vous avez opté pour cette formule, ou avec un certificat de concubinage délivré par la mairie accompagné de tout élément attestant votre résidence commune). 

Comment s'y prendre ?

Si votre conjoint est muté professionnellement à l'étranger, ie dans un pays en dehors de l'Union Européenne, le mieux est de démissionner de votre emploi actuel pour le motif 'démission pour suivi de conjoint'. Soyez attentif sur le fait que la démission ne peut pas avoir lieu après le déménagement.

Dans ce cas, vous ne vous inscrirez pas comme demandeur d’emploi à Pôle Emploi avant votre départ de France, et ferez valoir vos droits dès votre retour en France, sous réserve que vous vous inscriviez dans les 4 ans suivant la fin de votre contrat de travail.

Si vous démissionnez pour suivi de conjoint, vous n'êtes pas dispensé d'effectuer votre préavis conformément à votre contrat et/ou à la convention collective de votre entreprise. Toutefois vous pouvez demander à votre employeur de vous dispenser d'effectuer votre préavis. Votre employeur aura la liberté alors d'accepter ou de refuser votre demande. 

 

Vous pouvez tout à fait prendre des congés à la date prévue. Votre préavis est suspendu pendant toute la durée des congés payés. Cela signifie donc que la période de préavis est prolongée d’une durée équivalente au nombre de jours de vacances pris, et ce, sauf si votre employeur vous a dispensé d’exécuter son préavis.

Pour démissionner, vous devrez envoyer une lettre de démission en recommandé avec accusé de réception ou remettre la lettre en main propre, en pensant à garder un double pour vous. Nous vous proposons cette lettre-type

Si votre conjoint est muté professionnellement dans un pays de l'Union Européenne, le mieux est également de démissionner de votre emploi actuel pour le motif 'démission pour suivi de conjoint'. Dans ce cas, le salarié qui démissionne de son emploi exercé en France peut faire valoir ses droits à son retour en France s'il revient dans les 3 ans. 

Vos droits à la retraite

Si vous ne travaillez pas lorsque vous aurez déménagé à l'étranger, vous ne cotiserez pas pour acquérir vos points retraite. Si vous revenez en France, vos droits et acquis se seront arrêtés au moment où vous aurez démissionné. Néanmoins, vous avez la possibilité de cotiser de par vous-même auprès de la CFE (Caisse des Français à l'Etranger) pour continuer à cumuler des trimestres. 

Comment trouver un emploi à l'étranger ? 

Suivant les raisons pour lesquelles vous avez décidé de partir à l'étranger, vous avez envie et/ou besoin de travailler dans le pays de votre destination. Sachez tout d'abord que beaucoup de pays ont une politique protectionniste en privilégiant les emplois à leurs citoyens. Il vous faudra obtenir un permis de travail, document qui peut vite devenir un Saint Graal. Une fois installé, vous pourrez opter pour plusieurs stratégies : 

* établir votre CV suivant les us et usages locaux

La 1ère chose à faire va être de rédiger votre CV dans la langue du pays, ou au moins en anglais si le pays dans quel vous avez décidé de partir vivre n'est pas francophone. Renseignez-vous pour connaître les us et usages des CV. Au Kenya par exemple, il est inconcevable d'envoyer un CV si ce dernier fait moins de 3 pages pour un peu que vous ayiez plus de 10 ans de carrière professionnelle. 

 

* les cabinets de recrutement internationaux et sites de recherche en ligne

Vous pourrez faire appel à des cabinets de recrutement internationaux qui recherchent des candidats pour des multi-nationales. Pour cela, il vous suffit de créer un compte sur leur site et de le compléter. Parmi les cabinets les plus connus, figurent Approachpeople, Fitchbennettpartners, vidal-associates, birdeo...D'autres sites de recherche d'emploi comme Glassdoor peuvent être intéressants. 

* se rapprocher de la Chambre de Commerce de votre destination

Si une Chambre de Commerce est établie dans le pays de votre destination, cela peut être l'occasion de vous faire connaître. Cette organisation peut proposer des ateliers sur 'comment rechercher un emploi' en y mentionnant les us et usages propres au pays concerné. Vous pouvez leur déposer votre CV. Participer à des ateliers avec une problématique qui vous tient à coeur ou dans laquelle vous êtes devenu expert vous permettra de rencontrer des acteurs locaux et de connaître le marché local. 

* une journée, une rencontre

Si vous avez un budget consacré à votre recherche et beaucoup de temps, vous pouvez essayer de suivre la formule 'une journée, une rencontre'. L'idée est d'essayer d'échanger chaque jour avec une personne différente que vous aurez rencontrée au cours d'un atelier, conférence, cocktail,...Cet échange se voudra convivial et pourra se faire autour d'un café, apéritif, déjeuner... 

* le réseau professionnel

Beaucoup de recrutements se font désormais via les réseaux professionnels, que nous parlions de la France mais également des autres pays dans le monde. Se refaire un réseau professionnel dans un pays inconnu alors qu'on ne travaille pas est terriblement difficile. Si vous essayez de suivre la formule 'une journée, une rencontre', vous pourrez espérer vous en reconstituer un dans des délais raisonnables. 

* la petite étoile

Trouver un travail relève de ses compétences, de sa personnalité, de l'entreprise qui recrute (car une personne n'est pas forcément faite pour travailler dans telle entreprise et une entreprise n'est pas faite pour accueillir telle personne), et de sa petite étoile. Comme pour beaucoup de choses comme les examens et concours par exemple, les planètes doivent être alignées pour avoir un peu de chance. 

* vous créer votre emploi

Si la réglementation du pays n'est pas trop contraignante et que vous savez que vous resterez suffisamment longtemps, vous pouvez décider de créer votre propre entreprise. Cela suppose une très bonne étude de marché et des formalités administratives et fiscales du pays. Suivant vos envies et compétences, vous pouvez également penser à un emploi qui puisse se faire en télétravail, à distance ou à un emploi qui se fasse en ligne.