Les enfants

L'annonce du déménagement aux enfants

Un déménagement est souvent une source de stress importante pour toute la famille. Quand on a des enfants, il n'est pas toujours évident de leur expliquer pourquoi ils vont devoir changer de maison, de quartier voire même de ville. On croit – souvent à tort dans le cas des déménagements – que les enfants ont une très grande capacité d’adaptation à toute épreuve. Certains enfants sont effectivement plus détachés que d'autres. Néanmoins il n’est pas rare de constater, avant ou après le déménagement, des troubles du sommeil, une perte d'appétit et un sentiment d’anxiété chez les enfants. Même si ces symptômes disparaissent souvent d'eux-mêmes une fois la routine réinstallée, vous devez rester attentifs et surveiller les éventuels changements de comportement chez vos enfants. 

 

FRENCHMOOV vous explique comment gérer sereinement votre déménagement pour que vos enfants vivent cette période particulière dans les meilleures dispositions.

 

Soyez présent pour votre enfant avant le jour du grand départ

 

Parce qu’un déménagement est une étape particulièrement déstabilisante dans la vie d’un enfant (changement de cadre de vie, d’habitudes, d’école, d'amis etc…), il est important d’être à ses côtés, en lui montrant que vous êtes là pour l’accompagner et pour répondre à toutes ses questions. Plusieurs semaines avant le jour J du déménagement, commencez ainsi à bien lui expliquer les raisons de ce départ et les avantages que cette situation pourrait avoir dans son quotidien. Si vous en avez l'occasion, emmenez le visiter votre futur logement. Si vous habitez loin, vous pouvez même lui présenter son futur quartier en utilisant le service de navigation virtuelle Google Street ; cela lui permettra de se projeter. 

Pour les tout-petits

Pour les bébés et les tout-petits, vous pouvez bien sûr leur expliquer les motivations de votre choix. Ils ressentiront alors davantage le ton que vous employez et votre éventuel stress. Vos émotions sont effectivement plus importantes que le déménagement en lui-même. Si vous gardez votre calme et êtes relativement sereins, les enfants auront plutôt tendance à l'être également.  

Les enfants de plus de 3 ans et les adolescents

Ce sont les 7-12 ans qui réagissent habituellement le plus. Ils ont un réseau d'amis auquel ils sont attachés. Ils auront peur de perdre ces liens à jamais et de ne plus se faire d'amis. On les rassure qu'on pourra garder contact avec les amis d'une manière ou d'une autre. A l'heure des réseaux sociaux et d'Internet, garder le contact n'est plus un souci. 

Les adolescents, eux, manifesteront leur désaccord ou critiqueront la nouvelle destination prévue. Toutefois, le côté aventure de ce changement risque de finir par les stimuler. Essayez d'évoquer le sujet régulièrement de manière sereine sans les braquer peut porter ses fruits. Trouvez les nouvelles adresses susceptibles de les intéresser ainsi que les points forts (nouveau centre hippique, club d'échecs,...)

Le jour J du déménagement

 

Pensez à faire garder votre enfant par les grands-parents, voisins ou amis pour vous faciliter la tâche dans cette journée intense, idéalement par une personne qui lui est familière. Faites de sa chambre une priorité pour qu’il retrouve son confort, ses jouets, et son environnement rapidement. 

 

Après le déménagement

 

Soyez à l’écoute et présent. Une fois le déménagement effectué, veillez à vous assurer que votre enfant le vit bien. Prenez le temps, malgré les nombreuses tâches liées à l’emménagement de lui accorder du temps et de le solliciter à l’extérieur de votre nouvelle maison. 

Le logement
Votre emploi
La logistique
Les formalités
Les aides financières
Et tout le reste
Show More